Médiathèque de St Uze

  • Ouvrage :Médiathèque / Marché public
  • Surface :215 m² de sol et escalier
  • Support :Chape
  • Produit :Mortier spatulé
  • Couleur :Zinc 123
  • Lieu :St Uze (26)
  • Date :2015
  • Réalisation :Appli-Chap
Une question, un conseil ? Contactez-nous
La commune de Saint-Uze (26) a acquis en 2005 une maison de maître de la famille Revol construite au XVIIe siècle ainsi que le parc attenant. Ce bâtiment a fait l’objet d’une réhabilitation d’ensemble en 2013 et 2014 pour y installer une médiathèque et un espace culturel.

Du béton ciré pour les pièces neuves

Le parti pris de la commune et des architectes, Bernard Cogne et Patrice Abeille, a été de conserver les pièces nobles du niveau terrasse où se trouve la médiathèque : les sols en parquet de chêne, les huisseries, boiseries et décors, cheminées... Une entrée commune aux différents espaces est créée au rez-de-parc, en partie centrale. Cet accès débouche sur un ascenseur et un escalier, installés dans la cour intérieure du bâtiment pour répondre aux normes d’accessibilité et de sécurité. Toute la partie moderne a été réalisée en béton ciré AD LUCEM.

Un cadre exceptionnel: le château de Montgenlier

Le château de Montgenlier appartient à la famille Revol depuis 1800, maîtres faïenciers et fabricant de porcelaine culinaire de père en fils depuis 9 générations.

Les recherches en archives n’ont pas permis de définir la date exacte de la construction du château, mais il est admis par les sources qu’il existe depuis le XVIIe siècle. L’usine Revol est venue s’accoler au nord du château existant. Le château connaît ses premières grandes modifications avec Gustave Revol (1806-1861), successeur de son père à la tête de l’usine, Joseph-Marie Revol, qui fonda la société en 1789. Durant quelques années, le château n'est pas habité mais reste propriété des Revol. Puis un neveu de retour à Revol à la tête de la société, s’installe avec ses dix enfants dans une aile du château de Montgenlier.

C’est en 2005 que la Municipalité de Saint-Uze acquiert le château, en exerçant son droit de préemption motivé par des objectifs culturels.

"Il convient en effet que tous les habitants s'approprient ce lieu superbe détenu, à l'origine, par la Famille Revol. Donner vie, donner un sens à ce bâtiment imposant passe par une réelle fréquentation la plus large possible pour tous les âges de notre population locale."

Jérôme Caire, Maire de St Uze

Sol

Projets associés :