Le béton ciré spatulé

Le LUCEM Choc, la version spatulable du béton ciré AD LUCEM, a fait l’objet d’un développement avec notre partenaire Technique Béton.

Le développement du s'est fait sur la base d’un cahier des charges prenant en compte les compétences du produit et les contraintes de mise en œuvre.

Les résultats de cette recherche nous ont permis d’aboutir avec le laboratoire recherche et développement de Technique Béton sur un produit dont les compétences vont au delà de nos espérances. Les retours de nos clients sont unanimes et ils ont été tous surpris des qualités de nos mortiers en ce qui concerne la facilité d’application et le rendu final.

Des propriétés hors du commun

Le présente des qualités particulièrement intéressantes :

  • Une adhérence et une résistance exceptionnelle (adapté P4/ P4S)
  • Une souplesse et un temps d’ouverture permettant de revenir dans la matière sans l’arracher, ce qui réduit très significativement les risques de raccord. En élévation cette qualité permet de travailler la matière comme un stuc
  • Un très bel aspect minéral
  • Une épaisseur minimale : moins de 2 millimètres

Ces qualités rendent ce mortier compétent sur la plupart des surfaces en sol ou en élévation. Cette compétence en application verticale est d’ailleurs un paramètre essentiel à leur utilisation en décoration contrairement aux sols coulés qui ne peuvent s’appliquer que sur les surfaces horizontales.

Protections de surface

Afin de parfaire la fermeture de ces mortiers, nous avons mis au point un mortier de lissage qui donne un rendu exceptionnel, laissant en transparence apparaitre le travail des outils lors de sa mise en œuvre. Ce produit n’est utile qu’en sol car en élévation il est aisé de revenir dans la matière jusqu’à la fermer complètement du fait de sa finesse.

Ce produit permet de produire un rendu de surface très fermé qui donne un aspect velouté après l’application du vernis.

Les mortiers ne sont qu’une composante du système. Les protections de surface, seconde composant du système, en sont le talon d’Achille. Dans l’imaginaire collectif, le générique « béton » est associé à une matière indestructible mais il faut plutôt comparer la résistance de surface du béton ciré à celle d’un parquet chêne vitrifié.

Pour être à la pointe dans ce domaine, AD LUCEM a choisi de développer un partenariat avec un industriel et s’est rapproché de PLASTOR avec qui la collaboration technique a permis et permet encore d’augmenter les performances des vernis. Nos laboratoires respectifs ont travaillé ensemble sur le développement et l’amélioration des produits pour leur donner les meilleures résistances à l’abrasion et aux tâches.

Cette alliance entre industriels permet de proposer un système monolithique où les différentes couches sont parfaitement liées, matières et vernis. Elle permet également de proposer un vernis unique, résistant à l’abrasion et insensible à l'eau, quelle que soit la pièce : sol en partie courante, cuisine, salle de bain.

Version spatulée ou version coulée ?

L’objectif des développements était de proposer un aspect final identique quel que soit le système de mise en œuvre choisi.

En fonction de la compétence, des habitudes de l’entreprise ou des contraintes des chantiers, les applicateurs peuvent choisir de mettre en œuvre le spatulé ou le mortier autolissant coulé et obtenir le même résultat, voire utiliser les deux systèmes sur le même chantier en fonction des supports.


Réalisations